Le secret d’une transition alimentaire réussie c’est premièrement de se fixer un objectif basé sur des habitudes saines adaptées à la physiologie humaine, puis de ne jamais culpabiliser ni se mettre la pression si on s’en écarte, peu importe le temps que cela prendra pour l’atteindre.  Le chemin vers la pleine santé est long et pas toujours facile, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est accessible à tous et à toutes.

Quel est le but de vos cours Mr Jus ?

A chaque produit industriel transformé, cuit, dénaturé, je vais vous proposer une alternative saine, vivante, crue et facile à réaliser, en plus d’être souvent moins chère.  Sans pesticides, hormones, additif ou OGM, que des ingrédients de qualité.

  1. Les jus et sodas sucrés seront remplacés par des jus frais réalisés à l’extracteur.  Ils peuvent même devenir pétillants si on les laisse lactofermenter.
  2. Finies les soupes en boite, bonjour les soupes chaudes mais crues réalisées avec un blender.
  3. Des barres-énergies aux fruits secs et oléagineux pour remplacer Mars, Snickers, Bounty et autres snacks sucrés.
  4. Des laits végétaux faits maison et non pasteurisés, meilleurs que ceux du magasin bio, et moins chers, pour remplacer le lait de vache ou de chèvre.
  5. Du pain essénien, des wraps de légumes et de fruits, des crackers au déshydrateur, pour remplacer le pain.
  6. Des desserts crus à se taper le cru par terre 🙂 réalisés en 15′ pour éviter d’aller jusqu’à la boulangerie.
  7. Des purées pour bébés et adultes au blender pour remplacer les petits pots sans vie.
  8. Des salades riches en couleurs, avec des graines germées et des oléagineux pour le quart du prix du restaurant.
  9. Des plats de fruits, en purée, en smoothies ou entiers pour remplacer les fruits industriels ou en conserves.
  10. Des légumes lactofermentés pour regarnir notre flore intestinale et remplacer la choucroute du supermarché.
  11. Des boissons chaudes pour le déjeuner (cacao cru, lait végétal, amandes, miel, ..) pour remplacer l’éternel Nesquik ou le café.
  12. Des tartinades, tapenades et pâtes à tartiner (chocolat, vanille, …)  pour remplacer le traiteur et le Nutella.

Et ce n’est pas une liste exhaustive.  Comme vous le voyez, les solutions existent, et Mr Jus sera ravi de vous les communiquer. 🙂

Il y a aura également des formations ayant pour thème planifier nos courses et nos recettes pour la semaine afin de réaliser des économies et mieux organiser notre transition.

Chaque thème fera l’objet de plusieurs cours avec à chaque fois des recettes différentes.  Pour le fun et parce que j’aime bien Star Wars, vous progresserez dans chaque thème comme un Jedi.

Lors du premier cours vous serez un jeune Padawan, puis vous deviendrez un Jedi en Herbe, un Jedi Tout Cru, un Chevalier Jedi et enfin, un Maitre Jedi 🙂  Que la Force des fruits et légumes soit avec vous.

Le but des cours, c’est aussi d’éviter de finir comme Homer 🙂

Avez-vous une âme de crudivore ?

Après diverses expériences de vie qui vous ont fait réfléchir, vous avez pris conscience du lien qui existe entre votre santé et ce que vous mettez dans votre bouche, et de l’importance de la vie qui ou l’absence de vie qui se trouve dans vos aliments, et vous avez décidé d’effectuer des changements.

Et soudain, vous avez remarqué que les gens de votre entourage proche s’étaient transformés en spécialistes de la nutrition:

« Tu dois manger de la viande sinon tu auras des carences en vitamines B12 ! »
« Il faut combiner céréales et légumineuses au cours d’un même repas ! »
« Tu ne dois pas manger de miel, tu devrais avoir honte d’exploiter les abeilles !»
« J’ai lu que manger trop de fruits pouvait être dangereux pour ta santé ! »

Les conseils fusent de toutes parts, la plupart du temps issus de magazines à forte audience, d’émissions entendues à la TV, ou encore de légendes urbaines complètement fausses mais qui ont la vie dure.

Comment y réagir?

A ce moment, si vous n’êtes pas sûr(e) de vous, il y a un risque de retour à la case départ.
La nutrition est une aventure personnelle, entre vous et ce que vous dit votre cœur, ne laissez donc pas quiconque vous persuader d’entamer une démarche qui ne résonne pas avec vous, ni de stopper une démarche qui vous est chère.

Bien sûr, l’avis d’une personne compétente et expérimentée est toujours le bienvenu, qu’elle soit hygiéniste, naturopathe, crudivore ou simplement un(e) amie qui a changé son mode de vie, du moment que cette personne est à votre écoute et que vous êtes toujours la personne qui décide au final d’appliquer un traitement / un changement ou de le refuser.

La vie engendre la vie

Une idée saugrenue a vu le jour en vous: un aliment végétal 100% naturel, non-transformé et cru peut apporter à mon corps des nutriments essentiels à la vie. Vous comprenez que dans le corps humain, la vie nous quitte au-dessus de 42°C, et vous avez la certitude qu’elle fait de même pour les végétaux.

Vous avez compris cette notion essentielle, mais vous mangez encore presque 100% cuit, et pourtant, vous êtes déjà bien plus crudivore qu’une personne qui mange 100% cru et qui fait du crudivorisme un dogme auquel il faut adhérer vaille que vaille sans faire d’écarts, sous peine de ne pas faire partie de la belle communauté des crudivores 🙂

C’est très tentant de vouloir « convaincre » les gens que vous aimez de manger cru, car vous savez le bien que ça vous a fait et vous voulez tellement transmettre votre savoir. Et ils doivent faire en une semaine ce qui vous a pris .. 10 longues années.

Je suis passé par ce stade, ce n’est drôle ni pour vous ni pour votre entourage. Alors, la meilleure solution est de montrer l’exemple et de ne jamais forcer quelqu’un mais plutôt d’être là quand la personne a besoin de votre aide, et à ce moment, lorsque cela vient de la personne, c’est qu’elle est prête à écouter et à changer.

Faut-il manger 100% cru pour être en bonne santé ?

« Si tu ne manges pas cru tu es cuit ! »

Manger 100% cru n’est pas une fin en soit et ne correspond pas à tout le monde, surtout sous nos latitudes un peu fraîches. Mais atteindre au moins 50% de cru grâce aux jus et aux délicieuses recettes crues (même des desserts et des soupes chaudes oui-oui) c’est se garantir une assurance-santé plus efficace que n’importe quel traitement, sans devoir payer une note salée.

Quitte à mettre son argent quelque part, pourquoi ne pas le mettre dans de bons fruits et légumes bios issus du commerce équitable local et dans des ustensiles de crusine qui permettent de réaliser de délicieuses recettes crues plutôt que dans la note du médecin agrémentée de celle de la pharmacie?

Mais qui sait ce qui peut se passer au cours de votre transition alimentaire 🙂 L’appétit vient en mangeant comme on dit. Plus le corps se détoxifie et se nettoie, plus les intestins sont propres, et plus on est capable de digérer des aliments crus et surtout d’en retirer toute l’énergie de vie qu’ils contiennent. On se retrouve à manger moins et à avoir plus de peps, à être de meilleure humeur et à vouloir partager nos expériences avec nos proches.

Vous vous surprendrez à croquer une pomme au lieu de votre snack sucré industriel, à manger une salade de graines germées faite maison au lieu de passer chez Exki, à préparer votre litre de jus verts le matin, … De nouvelles habitudes qui, quelques mois ou semaines auparavant, vous auraient parues impossible à mettre en place.

Et la viande dans tout ça ?

Il ne devrait pas exister de clans des crudivores contre le clan des carnivores, les vegans contre le reste du monde, les inconditionnels du pain contre l’association pour le bannissement du gluten, …

Tout ce qui divise est très éloigné de la compassion et de l’Amour inconditionnel de son prochain qui nous mènera à une société aimante, respectueuse des individus et de l’environnement.

Pourquoi jeter la pierre à nos ami(e)s qui mangent de la viande et du poisson. Personnellement, j’en ai mangé pendant les premières 36 années de ma vie, alors qui suis-je pour mener une guerre contre les gens qui, en somme, font juste ce que je faisais avant.

Par contre, on peut déjà commencer par ne plus acheter de produits issus de l’élevage intensif industriel, qui s’apparente vraiment à des camps de concentration où les animaux subissent des traitements horribles.   Vous pouvez également fréquenter des restaurants qui sont passés au bio et local au lieu des foyers de malbouffe comme le McDo, le Quick, le Pizza Hut et les divers snacks & fast food.

Au cours de votre transition, il se peut que vous ressentiez l’envie d’arrêter carrément de manger de la viande et du poisson, comme cela m’est arrivé en 2007. Il est intéressant de noter que des études scientifiques sérieuses montrent qu’il y a plus de risque de maladies en tous genres chez les populations qui mangent des produits carnés que chez les végétariens et autres qui s’en abstiennent.

Mis à part le choix éthique, c’est une information qui peut amener à réfléchir à cette question.  Mais la décision reste vôtre, vous ferez votre choix en conscience.

Mais alors quelle est la nourriture adaptée à notre espèce ?

Il n’est pas impossible que nous soyons une espèce essentiellement frugivore.

Et les craquages?

Il faut trouver un juste milieu, et respecter à la fois notre décision de changer notre alimentation, et cette petite voix en nous qui crie désespérément lorsque nous luttons avec trop d’ardeur contre nos envies profondes.

Ce pain au chocolat du supermarché vous fait saliver? Faites 500m de plus et rendez-vous au
magasin bio, et faites-vous doublement plaisir en l’assaisonnant d’un chocolat chaud maison au cacao cru, au lait d’avoine bio sans gluten et une sérieuse dose de sucre brun non-raffiné. Quitte à vous faire une belle indigestion, ne résistez pas toujours à une envie forte 🙂

C’est que vous devez vivre cette expérience pour en tirer une leçon. Examinez avant tout comment vous vous sentez après : plus lourd(e) que d’habitude, fatigué(e), petite baisse de moral, ballonnements, mal de tête, ou peut-être juste satisfait(e).

Puis, instaurez lentement mais sûrement une nouvelle habitude saine à la fois.  Cette semaine, je décide de ne pas manger un petit déjeuner copieux de céréales et de lait. Je boirai au lever un verre d’eau chaude avec du citron, et à 10h un bon jus vert à l’extracteur de jus. Pour me récompenser de cette belle décision, Dimanche matin, je me permets un petit extra. Génial, vous venez de faire un pas en avant 🙂 Quelle sera la prochaine étape? Quelle chouette aventure que la transition alimentaire.

Oui, mais si je suis vraiment malade

Par contre, si votre condition est sérieuse et que votre corps est en état de toxémie, de maladie chronique, de cancer, de maladie dégénérative, de fatigue permanente, ou tout autre condition grave, c’est qu’il y a eu trop de craquages, que le mode de vie et l’alimentation se sont trop éloignée de ce qui est normal pour l’humain.  Il est temps de penser à un changement plus radical de votre alimentation et de votre quotidien.

Les cours de Mr Jus peuvent vous donner, à vous ou à vos proches, le petit coup de pouce qui manque pour entamer une transition. Les cours sont à un prix abordables à tous, et si vous n’avez vraiment pas les moyens, hé bien on s’arrangera 🙂

Comme je l’ai dit plus haut, les conseils que je donne sont issus de mon expérience personnelle et ne remplacent pas l’avis d’un spécialiste.  Je ne fais que partager des idées, des vidéos, des recettes, évoquer des pistes, conseiller des livres, ou vous mettre en contact avec des spécialistes que je connais.

J'aimerais une consultation avec Mr Jus !

Les conseils en alimentation, en dehors des cours, ne sont pas payants.  Venez me rencontrer ou appelez-moi et on parlera ensemble, selon le temps libre dans ma journée  🙂  Je ne suis pas un médecin, je ne donne pas de « consultations », je ne prescris rien.

Mon but est de vous expliquer au mieux comment votre corps fonctionne afin que vous puissiez acquérir plus d’autonomie en matière de santé, et que de ce fait, vous dépendiez moins de « spécialistes » souvent très onéreux ou de produits chimiques dangereux nommés médicaments.  Je désire aussi vous montrer que les choses sont SIMPLES, afin que vous ne soyiez plus sujets à la désinformation en matière de santé, omniprésente dans tous nos médias actuels.

Hippocrate disait avec raison: « Que ton aliment soit ton unique médecine. »

Je suis une personne qui à entamé une transition alimentaire il y a 10 ans, et qui est arrivée à la conclusion que divers facteurs pouvaient amener le corps à se régénérer:

  • une alimentation vivante et crue
  • les jus de légumes extraits à froids
  • l’absence de stress
  • l’usage de plantes médicinales
  • des techniques de cleansing comme le nettoyage du colon
  • la pratique du jeûne
  • le yoga

Je n’ai pas la prétention de savoir comment guérir ou soigner (seul votre corps a ce potentiel), mais je peux vous conseiller et vous aiguiller, et c’est toujours vous qui décidez 🙂   Je peux aussi vous indiquer des livres, des recettes et des vidéos qui m’ont grandement aidés durement mon parcours et des ustensiles qui permettent de mettre en œuvre votre transition alimentaire.

Je peux vous aider aussi à réduire votre budget en planifiant des courses intelligemment.  Cela implique de préparer une liste de recettes et d’ingrédients à acheter pour la semaine, et vous remarquerez qu’étrangement, cela coûte MOINS CHER quand on est crudivore / frugivore et qu’on se passe de certains petits plaisirs de la vie (viande, fromage, produits transformés, chips, sodas, sauces, charcuterie, pain, ..).  En tout cas, c’est un facteur qui pourrait vous intéresser je pense 🙂

Les 3 catégories qui viendront en premier quand votre transition sera terminée seront les fruits, les légumes, les eaux et les jus (frais à l’extracteur)
Combien de temps faut-il pour réussir une transition alimentaire ?

Vous savez, cela m’a pris 10 bonnes années pour passer de MacDonaldsien malbouffeur chronique, consommateur d’alcool, de tabac, de médicaments et de substances récréatives, à quasiment 100% cru, avec de belles périodes de craquage, des périodes de fortes « detox » ou « crises de guérison » alias « être malade comme un chien car les toxines sortent » 🙂   J’ai perdu environ 27 kg sur cette période de 10 ans.

Du coup, j’ai acquis une vue d’ensemble qui me permet de relativiser un peu.

« Seigneur, ce matin j’ai bu de la soupe mi-cuite ! Vais-je aller en enfer? »

En fait, non, la vie continue son cours. Le tout est d’arriver à ajouter peu à peu plus d’aliments végétaux vivants et crus dans son quotidien et d’arriver à diminuer sa consommation de protéines animales ou végétales, de sucre, de sel et de farine raffinés mais surtout d’éliminer les aliments industriels transformés pleins d’additifs qui sont légion dans les rayonnages des supermarchés.

La réponse, c’est allez-y à VOTRE rythme, et surtout ne forcez pas, et ne laissez personne vous forcer.  C’est votre corps, c’est votre histoire, une belle histoire, que c’est à vous d’écrire.

 

Pour vous faire une idée, voici le type d’alimentation qui fait pétiller vos petites cellules de vie et contribue à vous régénérer.

Seul votre corps à la capacité de vous soigner, du moment que vous lui donnez les briques de base dont il a besoin et que vous arrêtez d’y mettre des aliments qu’il ne peut digérer complètement.

N’hésitez pas à vous rendre sur ce site rempli de bons conseils et d’outils pour votre transition.

Quelle est la bonne démarche pour changer d'alimentation ?
Consommer différemment en respectant nos résolutions, notre corps, notre environnement et notre entourage, cela n’a pas l’air facile !

Je peux seulement vous partager ce qui a fonctionné pour moi :

  1.  Arrêter de juger les autres et s’occuper de notre assiette, si je puis dire. Sans cette étape essentielle, vous foncez droit dans le mur.  Quand vous avez enfin cessé de vous comparer aux autres pour vous concentrer sur vous, le changement devient possible.
  2. Éliminer les poisons du quotidien, çàd quitter les allées du supermarché et éliminer progressivement les produits industriels transformés.  Chips, jus industriels pasteurisés, sodas, snacks sucrés, plats préparés, aliments longue conservation, charcuterie, lait, viande issue de l’élevage intensif, …  Vérifiez les étiquettes, vous serez surpris: additifs chimiques en tous genre, OGM, mauvaises huiles, sucre raffiné, sel monoglutamate, …  Nous creusons nous-mêmes notre tombe en consommant ces produits. De la à penser que les multinationales veulent nous rendre malade pour faire tourner les lobbies pharmaceutiques, il n’y a qu’un pas…
  3. A chacun de ces produits industriels qui nous plaisaient tant, tellement ce goût (étudié à dessein en laboratoire par les chimistes des lobbies de l’agroalimentaire) était agréable à notre palais, essayez de trouver une alternative saine.  Le Nutella, c’est si bon! Mais c’est aussi très simple d’en faire soi-même avec des ingrédients de qualité ou d’en acheter au magasin bio. Les pommes, c’est délicieux, mais c’est encore meilleur sans les 40 traitements chimiques qu’on leur fait subir.  Et cette glace au goût si fin, vaut-elle un sorbet aux fruits rouges réalisé avec amour à la maison avec un extracteur de jus?
  4. Ne plus remplir nos armoires et nos frigos de produits qui nous font du mal afin de ne pas être tenté de les consommer.
  5. Se procurer des ustensiles qui permettent de crusiner: extracteur de jus, blender, déshydrateur.
  6. Enfin, une étape très difficile, mais vitale. S’éloigner des personnes qui nous tirent vers le bas, quitter un travail qui ne nous épanouit pas, cesser des habitudes qui nous font du tort.

Changer ma consommation a vraiment un impact ?

Mais oui 🙂 Cette simple décision que vous, consommateur(rice) venez de prendre de ne plus placer vos euros dans les produits d’une multinationale qui ruine l’économie de votre pays et l’environnement au niveau mondial, va avoir plusieurs effets incroyables:

  1. Vous avez investi dans un produit local, l’argent ne s’échappe pas du pays et vous faites tourner un circuit-court.
    Vous avez aidé un petit producteur à continuer et à développer son activité. Bravo !
  2. Sur le court terme, votre budget nourriture a peut-être un petit peu augmenté, mais sur le long terme vous allez
    drastiquement diminuer votre budget santé. Quoiqu’il est tout à fait possible de consommer uniquement des produits de
    qualité bio tout en dépensant moins qu’avant. Ha oui! Comment est-ce possible?  Hé bien, grâce au fait que vous avez éliminé tous ces petits encas et boissons industriels qui à la fin du mois vous ruinent sans qu’on sache d’où vient le vent.
  3. Vous avez dit NON à une société super consumériste qui vous pousse à acheter toujours plus pour toujours moins, au détriment de la qualité du produit et de son effet sur la planète et sur la santé. Waouw, quelle volonté, c’est génial.
  4. En changeant de lieu de consommation, vous allez rencontrer de nouvelles personnes qui sont pour la plupart également dans cette démarche de changement positif, et votre vie en sera certainement enrichie. Une transition alimentaire et une modification de nos habitudes de consommation n’est pas synonyme de mise à l’écart sociale, au contraire.
  5. Vous avez fait le premier pas vers un retour à une économie locale et vous avez de quoi être fier(ère)!  Parlez de votre expérience autour de vous. Semez les graines du changement.

Nos habitudes de vie ont un impact, modifions-les

Revenir à la page d'accueil

Centre de préférences de confidentialité

Inscrivez-vous à la Newsletter de Mr Jus

Ne manquez plus les dernières recettes, vidéos, livres et articles de Mr Jus.

Vous êtes abonné(e).